Safaris à Mopaya et Tshukudu

Jeudi 18 février : grasse matinée jusqu’à au moins 7h ! Après le petit-déjeuner, Michel nous expose ses projets pour Mopaya et la Blyde Olifant Conservancy et son implication dans la conservation des guépards avec le CRESAM (Conservation et Reproduction des Espèces Animales Sauvages d’Afrique Menacées). Le CRESAM est une association dirigée par des vétérinaires français, hébergée au lodge depuis 2003. Il nous raconte l’histoire de Temba : c’est une femelle guépard qui a été piégée sur la réserve par des braconniers. Michel l’a soignée puis remise en liberté à Mopaya. Il espère pouvoir l’inséminer dans le cadre du programme de recherche du CRESAM sur la reproduction du guépard. Nous partons en 4×4 à sa recherche, en suivant ses traces mais ne faisons que l’apercevoir furtivement.

 

Héros de la biodiversité : Laforêt - Le guépard - kewego
Héros de la biodiversité : Laforêt – Le guépard – kewego

L’après-midi, nous retournons à Tshukudu (rhinocéros en langue sotho).Le safari est riche, avec la découverte d’une famille de lions autour de la carcasse d’un gnou. Après le drive safari, nous pénétrons dans l’un des enclos de l’élevage de lions sauvages. Leurs grognements à la tombée du jour est une expérience incroyable. Nous passons devant un enclos où un couple de léopard a été placé pour qu’ils se reproduisent. Nous avons de la chance d’apercevoir le plus timide des « Big Five », même si ce n’est pas vraiment en safari.

Publicités