Epilogue

Arrivée à Amsterdam jeudi matin après une courte nuit dans l’avion : nous avons notre correspondance pour Charles de Gaulle à 9h30. Vol tranquille jusqu’à Paris, nous passons la douane et attendons nos bagages… et là , pour la première fois, le tapis s’arrête et nos bagages ne sont pas là!

Direction le bureau des bagages, déclaration de « retard des bagages » et nous filons prendre le TGV, tout léger! Dans le train, nous commençons à remplir l’inventaire de chaque valise à fournir à la compagnie KLM si nos valises ne sont pas retrouvées avant 48h.

Vendredi matin, 8h : appel d’un transporteur, nos valises nous seront livrées demain matin. Ouf! Finalement, hormis l’inquiétude de ne jamais revoir ses affaires, c’était cool de ne pas être chargé et de se faire livrer son linge sale à domicile!

Publicités