La isla bonita

Quand on séjourne sur la côte sud de Tenerife, on voit au large l’île de la Gomera, située à seulement 35 minutes avec le ferry rapide Fred Olsen depuis le port de Los Cristianos. Le contraste avec Tenerife est saisissant : moins de 30 000 habitants sur la Gomera contre 900 000 sur Tenerife. Mais surtout, moins de touristes et un tourisme différent, plus nature. La Gomera culmine à environ 1500m d’altitude et se trouve souvent couronnée de nuages, d’où une forêt très particulière -Laurisilva – protégée par le parc national de Garajonay. Un motif de visite est aussi la vue sur Tenerife et le Teide, malheureusement pour nous, le Teide était sous la pluie!

La Gomera - vue sur Tenerife et les falaises de Los Gigantes

Nous avons choisi de faire une excursion en jeep, très sympa parce que les routes de l’île sont étroites et que le 4×4 permet d’aller dans des endroits isolés. Les paysages sont fantastiques : montagnes, cascades, gorges… Les villages sont très soignés, encore très agricoles : bananes, papayes, pommes de terre sont cultivées.
Une curiosité de la Gomera est le langage sifflé – le silbo – utilisé par les habitants pour communiquer d’une vallée à l’autre. Ce n’est pas un folklore mais une langue enseignée obligatoirement dans les écoles.

Pour l’anecdote, les canariens affirment que la chanson de Madonna « La Isla Bonita » est dédiée à la Gomera.

La capitale, San Sebastian, fut le port de départ de Christophe Colomb pour ses 3 premiers voyages vers les Amériques. On dit qu’il avait une aventure avec une riche veuve de l’île! Sa maison est un lieu d’exposition.

Voir le diaporama de la journée.

Publicités