Tikal, coeur du monde maya

Tout voyage au Guatemala comporte une escale à Tikal, un des sites majeurs de la civilisation maya, situé dans une réserve naturelle au cœur de la jungle. Le Parque Nacional Tikal est inscrit depuis 1979 au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, en tant que site culturel mais aussi en tant que site naturel.

Tikal - Guatemala 2012 (7)

La fondation de Tikal date de 700 avant J.-C., mais la cité connait son apogée à la période classique, entre 230 et 900 de notre ère. Au milieu du IV° siècle, on estime sa superficie à 30 km² et sa population à 100 000 personnes. Les temples sont parmi les plus hauts du monde maya, de 40m à 65m de haut. Nous faisons un circuit de visite de 6 km, 4 heures de balade dans la jungle en compagnie des singes, aras, oiseaux et coatis.

La Gran Plaza est fantastique, avec ses pyramides jumelles et son acropole. Point d’orgue de la matinée, l’ascension très raide du temple II – temple des masques –  se fait par un escalier en bois. Impressionnant mais sans danger par rapport à une ascencion par les escaliers d’origine.

Après la découverte de la place des 7 temples – sans doute un alignement permettant l’observation astronomique – et du « Monde perdu », nous gravissons le temple IV – 65m de haut, achevé vers 741 –   pour jouir d’une vue époustouflante sur la canopée à perte de vue, dont les temples  émergent.

Tikal - Guatemala 2012 (10)

Nous déjeunons sur place avant de rentrer vers 16h à l’hôtel. Le temps de se rafraîchir et de jouer au ballon à la piscine, nous repartons vers l’embarcadère. L’hôtel Camino Real propose une promenade en bateau sur le lac Péten Itza pour profiter du coucher de soleil… magnifique. Au retour car nous avons pris un grain tropical énorme!

Lago Péten Itza - Guatemala 2012 (2)

Voir les photos de Tikal.

Publicités