Direction Belize

Nous quittons les rives du lac péten itzá au Guatemala en direction du Belize.

Il a plu toute la nuit et nous ne pouvons pas accéder au site maya de Yaxha, découvert au cœur de la forêt vierge, car la piste est impraticable. Nous faisons une promenade à pied, dans la jungle, vers le site de Holtun, qui n’a pas été fouillé. Cela nous a permis de voir un site dans l’état où les archéologues les découvrent ! Nous passons un moment à observer une famille de singes hurleurs avant de reprendre la route.

Nous passons la frontière avec le Belize. L’ancien Honduras britannique est indépendant depuis 1981 et fait partie du Commonwealth. c’est une monarchie constitutionnelle dont la souveraine est sa gracieuse majesté Elisabeth II… God save the Queen! Le pays s’étire sur 290km le long de la côte caraïbe entre le Guatemala et le Mexique. Il fait pleinement partie de la sphère maya et est constitué d’une mosaïque ethnique et linguistique : mayas, anglais, créoles, garifunas, ladinos, parlant une langue maya, l’espagnol, le créole anglais, et l’anglais qui reste la langue officielle.

Après une visite du zoo du Belize, qui présente des animaux sauvages du pays – puma, jaguar, crocodile, aigle harpie, ara, etc.., nous arrivons à Belize City, l’ancienne capitale du pays, remplacé par Belmopan à cause de sa forte exposition aux risques cycloniques. Nous sommes au bord de la Mer des Caraïbes,  à l’hôtel Radisson.

Publicités