L’eau au Sri Lanka : mangrove et tortues marines

Bien reposés, nous prenons la route vers le sud, pour rejoindre Kataragama à 300km. A 50 kilomètres/heure de moyene, la journée va être longue.

Nous prenons la route de Galle jusqu’à Kosgoda pour visiter une ferme de tortues marines, la Kosgoda Turtle Hatchery. Cette association achète 10 roupies chaque oeuf de tortue trouvé sur la plage. Les oeufs sont protégés jusqu’à éclosion et les petits sont gardés dans des bassins pendant 3 jours. Cela correspond à la période de plus forte mortalité. L’objectif est bien sur de soutenir les espèces de tortues présentes au Sri Lanka. Les installations sont rustiques et la plage superbe.

Une balade en bateau nous conduit ensuite dans la mangrove de la rivière Madhu pour observer la faune. Les oiseaux sont peu nombreux, mais nous rencontrons un superbe varan d’eau. Je fais des achats chez une famille qui produit de la cannelle.


Nous poursuivons le long de la côte luxuriante à travers les villages de pêcheurs et sacrifions à la photo des pêcheurs sur échasses. Ils pêchent surtout les touristes en fait !

Nous arrivons à Galle, la mythique cité portuaire – portugaise au 16° siècle, hollandaise au 18° siècle – pour le déjeuner puis visitons la citadelle classée au patrimoine mondial de l’UNESCO trop rapidement. Nous aurions volontiers passé une nuit à Galle pour pouvoir flâner dans les ruelles et profiter de l’ambiance.

Nous arrivons à la nuit au Mandara Rosen Hotel à Kataragama.

Publicités