Safari dans le Parc Naturel Uda Walawe

4e jour : de Kataragama à Ella (160 km)
Nous partons très tôt pour visiter le temple de Kataragama, un lieu de pélerinage multi-cultuel de l’île. Les temples hindouistes « modernes » ne nous emballent pas, trop chargés, trop « kitch » à notre goût. Les lignes pures des stupas sont plus apaisantes.

Le reste de la journée est dédiée à la faune sauvage dans le parc national d’Uda Walawe, une réserve de 310km², qui abrite plus de 500 éléphants, des léopards et une grande variété d’oiseaux.

Nous avons vu beaucoup d’éléphants, 3 sortes d’aigles et aussi des cerfs et biches tachetées plus rares selon notre ranger, un chacal toujours difficile à voir, des buffles et même des varans…. Un bon safari pour seulement 2h dans le parc!

Juste en face du parc, nous faisons un arrêt dans le centre de réadaptation d’éléphants (Elephant transit home) pour assister à la distribution des biberons.

Des éléphants blessés ou les bébés qui ont perdu leur famille y sont soignés et nourris 4 fois par jour avant d’être rendus à la vie sauvage. les contacts avec l’homme sont donc limités. Nous les observons depuis une passerelle : ils sont choupinous !

Nous rejoignons en fin d’après-midi le 98 Acres Resort à Ella. Situé dans la montagne à 1 000 m d’altitude, sur une plantation de thé, le lodge profite d’une vue magnifique sur Little Adam’s Peak. Le lieu est réputé pour la qualité du « bird watching ». Le cadre est magnifique et nous apprécions le paysage modelé par les plans de Camelia Sinensis.

Publicités