L’île aux épices

7e jour : de Kandy à Habarana (125 km)

La journée commence dans l’endroit le plus sacré du bouddhisme : le temple de la dent ou Dâlada Maligawa conserve la relique de la dent  du bouddha, qui aurait été récupérée sur le bûché funéraire du grand homme. Le complexe est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. La dent est le symbole du pouvoir royal au Sri Lanka, chaque capitale a donc un temple de la dent. Kandy ayant été la dernière capitale royale avant la colonisation, elle a le privilège de garder la relique (menée en procession en août). L’endroit est noir de monde, locaux, pélerins et touristes mais l’ambiance est paisible. Tout le monde se bouscule, personne ne râle… à méditer !

Juste à côté du temple et du palais royal se trouve un complexe bouddhiste du 16° siècle où les locaux pratiquent quotidiennement leur foi. Les temples et stupas anciens sont magnifiques et les gens toujours aussi accueillants. Une matinée spirituelle et passée les pieds nus de temple en temple.

Agréable promenade ensuite dans le jardin botanique de Peradeniya ou Royal Botanical Garden connu pour sa collection d’orchidées, et où nous avons passé un long moment à observer les chauve-souris. Elles font un mètre d’envergure tout de même !

Après le déjeuner, nous reprenons la route vers Matale : courte visite au temple hindouiste Sri Muthumariamman Thevasthaman, à la décoration radicalement différente d’un temple bouddhiste. Nous visitons Luckgrove, un des nombreux jardins d’épices, écologique et très bien entretenu. C’est l’occasion de découvrir les vertus médicinales des plantes et épices en compagnie d’un médecin ayurvédique (la médecine traditionnelle indienne). Nous goûtons le thé aux épices et un délicieux lait au cacao, profitons d’un massage relaxant avant de faire quelques achats dans la boutique.

Petit cours sur les épices utilisées dans la cuisine sri lankaise :

  • Cannelle / Cinnamon (Kurundu) L’île est le premier producteur mondial.
  • Cardamome / Cardamom (Enasal)
  • Poivre / Pepper (Gam Miris)
  • Clous de girofle / Cloves (Karabunatti)
  • Coriandre / Coriander (Kottamalli)
  • Curcuma / Turmeric (Kaha) à ne pas confondre avec le safran.
  • Fenugrec / Fenugreek (Uluhal) il donne un goût amer.
  • Cumin / Cummin (Suduru)
  • Feuilles de curry / Curry Leaves (Karapincha) Les feuilles s’utilisent fraiches dans les plats de riz et de curry.
  • Citronelle / Lemon Grass (Sera) C’est le bulbe de la plante qui est utilisé.

La base du garam massala sri lankais : anis, curry (en feuille), cumin, cannelle et coriandre. ce mélange est doux. Pour plus de force, on peut ajouter gingembre, curcuma, graine de moutarde, cardamome. Et si on aime le feu, on ajoute du poivre !

Nous nous installons avec grand plaisir pour 2 nuits à Habarana, à l’hôtel The Chaaya Village. Les bungalows du lodge sont disséminés dans un parc de 10 hectares en bordure d’un lac, la faune y est nombreuse.

Publicités