Invitation à Florence

Après Rome, nous continuons notre série de week-ends en Italie avec Florence, capitale incontestée de la renaissance. La ville, située sur les rives de l’Arno au centre de la péninsule italienne, a connu son apogée entre le XIe et le XVe siècle. Pendant la période de la renaissance, la ville est florissante dans le domaine des arts et de la culture, sous le pouvoir des Médicis si puissants politiquement et économiquement.

Firenze cardAprès un vol depuis Luxembourg via Francfort, nous récupérons notre Firenze card à l’Office de tourisme de l’aéroport. Quelques mots sur cette carte : elle coute 72€ pour 72h, elle comprend la visite des principaux sites, une carte de transport et un accès Wifi. Les musées et sites coutent chers à Florence (en moyenne 10€) et comme elle fait aussi office de coupe-file, elle est vraiment indispensable.

Nous prenons un taxi (forfait de 22€) pour notre hôtel, le Bernini Palace, idéalement situé juste derrière la Piazza della Signoria. Le Bernini est un ancien palais du XVe siècle. La chambre est superbe, avec lit à baldaquin et tentures dans des tons bordeaux. La salle du petit déjeuner est exceptionnelle : située au second étage, c’était la Salle du Parlement, autrefois lieu de rencontre des membres du Parlement et des Sénateurs. Elle est décorée d’un plafond recouvert de fresques et de médaillons représentants les grands hommes de l’unité italienne.

 Il est 15h, nous démarrons notre programme avec un itinéraire le long de l’Arno qui démarre par la Piazza della signoria, le cœur civil de la ville depuis le moyen-âge peuplé de figurants immobiles : le David de Michel-Ange, la fontaine de Neptune et Cosme de Médicis à cheval. La place est noire de monde ! La loggia dei lanzi, qui abritait les lansquenets impériaux – féroces mercenaires au service des Médicis – protège aujourd’hui une superbe collection de statues, dont un superbe Persée par Benvenutto Cellini.

La promenade nous conduit à travers la Piazza degli Uffizi jusqu’à l’Arno. Nous longeons le quai, passons devant le Ponte Vecchio, jusqu’au Ponte Santa Trinità. Nous dégustons une première glace onctueuse à souhait à la Gelateria Santa Trinità en face du palais Frescobaldi. Nous visitons la chapelle Brancacci, célèbre pour ses fresques de Masaccio et Filippino Lippi. Nous revenons par le Borgo San Jacopo et traversons l’Arno par le Ponte Vecchio. Véritable image d’Epinal de Florence, ce pont habité (par des bijoutiers de nos jours) est mitraillé par les photographes pour ses couleurs rouge, orange et jaune.

De retour sur la Piazza della Signoria, c’est le moment de notre première ascension ! C’est parti pour les 94 mètres de la Torre del Palazzo Vecchio. La vue est superbe sur la ville et les bâtiments religieux de la Piazza San Giovanni – Duomo et campanile. Il y a beaucoup moins de monde dans la tour, les escaliers sont sélectifs ! A la descente, nous visitons le Palazzo Vecchio, qui date du XIIIe siècle et fût le siège des autorités communales à l’époque républicaine. A visiter : la salle des Cinq-Cent où se tenaient les réunions du conseil de la république puis les audiences des Médicis décorée par Vasari et les peintres de l’atelier de Michel-Ange; les appartements luxueux de Cosme 1er entre 1540 et 1559; la salle des cartes.

Après cette première 1/2 journée bien riche, nous dinons à 2 pas de l’hôtel au Yellow Bar. Le restaurant est simple, l’accueil très chaleureux et les pâtes fraiches délicieuses.

Publicités