Du gallo pinto au casado

Le Gallo Pinto, bien que courant aussi au Nicaragua et au Honduras, est LE plat national du Costa Rica. L’expression “Mas tico que el gallo pinto” témoigne que ce plat fait partie de l’identité des ticos. C’est le plat typique du petit-déjeuner. Comme tous les plats populaires, il y en a de multiples variantes, selon les régions mais les ingrédients principaux restent le riz blanc, les haricots noirs, ail et oignons, coriandre, sauce Lizano. On l’accompagne selon ses goûts avec des œufs brouillés, des bananes plantains frites, du fromage… En savoir plus sur l’origine du Gallo Pinto.

320 lizanoL’assaisonnement indispensable au gallo pinto est la sauce Lizano, introuvable en France ! Lors de notre voyage, j’ai voulu en ramener une bouteille achetée 2$ à l’aéroport de San Jose. Les normes post 11/09 étant scrupuleusement respectées, j’ai du mentir sur ma destination puis planquer mon flacon dans une poterie ! Les ingrédients de cette mixture : eau, sucre, sel, oignons, carottes, chou fleur, concombre, épices, poivre, moutarde, curcuma. Une fois rentrée en France, j’ai découvert que la sauce Worcester pouvait la remplacer.

Ajoutez du poulet ou du steak, ou encore du poisson, un peu de salade de chou et de tomate et vous obtenez un casado, le plat du jour dans les petits restaurants du Costa Rica.

Les ingrédients pour 4 personnes :

200 g de haricots noirs (ou rouges plus facile à trouver en boite)
200 g de riz
2 oignons
2 gousses d’ail
1 bouquet de coriandre
4 cuillères à soupe de sauce lizano ou Worcestershire
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
sel, poivre

Deux vidéos en espagnol : une « amateur »…

et une émission de cuisine…

Publicités