Mafia diving paradise

Après une découverte éclair de Stone town, le quartier historique de Zanzibar, il est temps de rejoindre notre destination principale. L’archipel de Mafia est situé à 21km du continent africain et à 160km au sud de l’archipel de Zanzibar. 40 000 personnes y vivent, dans 42 villages sur 4 îles : Mafia, Juani, Jimbondo et Chole. Nous volons sur un Cessna Grand Caravan de la compagnie Coastal, via Dar es Salaam, jusqu’à l’aéroport de Kilindoni.

Alors que Zanzibar est une destination touristique très fréquentée, Mafia est encore à l’écart des circuits classiques « safari + plage ». La petite île (50 km de long sur 15 km  de large) est calme, sûre et réservée aux amateurs de nature, de milieux variés – plage, mangrove, forêt pluviale – et d’oiseaux (120 espèces répertoriées). Notre lieu de villégiature est le Kinasi Lodge, dans la baie de Chole, au sud-est de Mafia. Nous séjournons dans une beach villa de 2 chambres, nommée Shirazi. Le lodge est confortable, la décoration et l’ameublement ont été réalisés par des artisans locaux. Les propriétaires ont essayé de réduire l’empreinte carbone : il n’y a pas de climatisation dans les chambres, la production d’eau chaude est solaire.

L’ambiance est décontractée, le management est italien et le personnel local d’une grande gentillesse. La cuisine est de grande qualité, avec beaucoup de poisson au menu, mais aussi des soupes traditionnelles en Afrique et des pâtes ! Le bar est le « meeting point » entre 19:00 et 20:00, car c’est là, autour d’un cocktail, que s’organise le planning du lendemain. Comme dans tous les lodges africains, la vie est rythmée par ces rendez-vous : départ pour la plongée, repas bien sûr, sacro-saint thé à 17:00 et même le « mosquito call » ! C’est le moment où les moustiques attaquent, vers 16h / 16h30, et où les femmes de chambre viennent mettre en place les moustiquaires sur le lit et faire brûler de l’anti-moustique dans les chambres.

Le lodge est situé sur une colline dominant l’océan, la vue est superbe et changeante grâce aux marées. Les activités sont plutôt « nature » – birdwatching à marée basse, kayak à marée montante, plongée sous-marine – mais il est possible de partir en bateau vers les autres îles ou de visiter les villages de Mafia en voiture ou en vélo. Et puis, pour se reposer, il y a cette piscine bien agréable.

La moitié de l’île, entourée par son récif barrière, fait partie d’un parc marin (l’accès coûte 20$ par jour et par personne). On y recense plus de 40 sortes de corail et des centaines d’espèces de poissons tropicaux. La majorité des spots de plongée et de snorkeling se trouvent dans Chole Bay, à l’abri de la houle de l’océan indien. Le Kinasi lodge est donc un parfait camp de base pour plonger. Andrea, le responsable du club de plongée Blue World, organise les sorties en fonction des marées un boutre traditionnel spécialement aménagé. Durant cette semaine, nous étions « du matin », c’est à dire que nous avions rendez-vous à 6:00 le premier matin pour finir à 8:30, en prenant le petit-déjeuner sur le bateau ! Du fait de cette contrainte de forte amplitude de la marée, il y a systématiquement 2 plongées successives, avec 50 minutes d’intervalle pour évacuer un peu d’azote, se reposer et manger une banane 🙂

J’ai pu achever ma formation de plongée dans d’excellentes conditions et Patrick a plongé tous les matins. Nous avons vu des espèces encore inédites pour nous : nudibranches, mérous, raies électriques ou cet étonnant velvet fish. Il y a une variété incroyable d’espèces et la quantité est aussi au rendez-vous. Les paysages sous-marins sont superbes, en particulier les jardins de corail.

25052741851_0b6e48ddeb_z

Allez voir l’album photo sur Flickr.

Publicités