Chole Island

Chole est la petite île luxuriante que l’on voit en face de la plage d’Utende. Avec ses voisines de Juani et Jibondo, elles forment une barrière entre Mafia et l’océan, fermant Chole Bay. Nous traversons le chenal en boutre : embarquement et débarquement seront « mouillés ».

24778437699_98e6772115_z

Mise en place de l’échelle pour l’embarquement

Nous avons fait une visite du village de Chole Mini (un peu plus de 1000 habitants) avec l’excellent guide du Kinasi Lodge, Kirobo. Chole Mjini a été au XIXème siècle le centre urbain de l’archipel, reléguant Mafia aux usages agricoles. Les ruines que l’on peut y voir datent de la colonisation allemande. Sur Chole, il y a de l’électricité seulement dans le bâtiment du port, qui sert de salle d’attente pour les passagers des bateaux taxis, de bar et de guichet pour acquitter le droit de visite.

24519269473_004a4a9fee_z

Embarquement des passagers

Ce qui est vraiment intéressant, c’est de traverser le village actuel, en fait des maisons assez éloignées les unes des autres. Elles sont traditionnelles, avec une armature en bois et du torchis, mais alimentées pour certaines avec des panneaux solaires. Nous passons devant l’un des 5 puits de l’île. Les habitants sont pêcheurs mais surtout agriculteurs. La  production de noix de coco est expédiée chaque jour vers le continent en boutre à voile.  L’île est aussi un grand verger, où poussent tous les fruits tropicaux : bananes, mangues, papayes, citrons, etc. Chaque famille possède poules et chèvres.

24778404999_60f936c4b2_z

Une des curiosités de Chole est sa colonie de chauve-souris frugivores. Elles habitent de gros figuiers, dont les fruits ne sont pas comestibles pour les habitants. Ce sont des Pteropus seychellenis comorensis, que l’on ne trouve pas en Afrique continentale.

24515410514_394d0928bf_z

Publicités