Japanese shipwreck

Nous passons une nouvelle journée à la plage, dans un warung-paillotte des plus agréables, à Lipah Bay. Amed s’étend sur un ensemble de 5 baies, le long de la petite route côtière. Les spots et donc les écoles de plongée sont partout, les guest-houses et petits restaurants sont nombreux. On y entend pas mal parler français.

banner_dive_sites Tulamben Amed

Notre spot du jour se nomme Japanese shipwreck – left pour le matin et right pour la plongée de l’après-midi. L’épave en question est un petit bateau visible même en snorkeling et qui marque la fin de la plongée, on fait le pallier juste en dessous en profitant d’une incroyable profusion de chromis.

28687295710_797036f120_c

Ce jour là, la plage de galets et la houle nous ont offert des sensations fortes pour la mise à l’eau et plus encore pour la sortie. Heureusement, le staff de Safari Bali est là pour nous assister et nous encourager à courir avec nos 15kg sur le dos !

Pour moi, ce sera transat le matin à observer les allées et venues des plongeurs ou la mise à l’eau des jukungs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La plongée l’après-midi, dans le respect de mes prérogatives, a été pourtant un peu difficile : visibilité  limitée en début et en fin de plongée à cause de la houle, courant de face en quittant le jardin de corail. A noter, ma seule rencontre avec une tortue, bien cachée sous les rochers et dénichée par Komang.

Publicités